Catégories
Euromedhabitants

Bougainville : un parc, un vrai

Presque trois ans ont passé et au point d’interrogation je peux enfin faire succéder l’affirmation : la première phase des travaux d’aménagements définitifs du parc Bougainville est sur les rails.

Depuis la présentation de l’avant-projet en juin 2018 et le bilan de la participation, on ne savait plus trop comment avançait le dossier et mon article de l’époque avait du mal à trouver une suite. La présentation du projet finalisé prévue début 2020 avait été repoussée, officiellement pour cause de Covid, et dans la paranoïa qui atteint parfois les habitants (on se demande bien pourquoi…) certains commençaient à se demander si les aménagements provisoires n’allaient pas devenir définitifs, comme souvent dans notre belle ville.

C’est donc avec beaucoup de soulagement et d’enthousiasme que je vois aujourd’hui s’amorcer la phase opérationnelle du projet, effectivement retardée par la crise sanitaire et par des lourdeurs administratives liées à sa complexité. Mais je constate également que beaucoup d’habitants, anciens ou nouveaux, n’ont qu’une vague notion de l’endroit où va s’ériger le parc, et quasiment aucune idée des aménagements prévus. Si vous n’avez pas participé à la concertation de ces dernières années et/ou n’avez pu vous rendre à l’une des permanences de présentation des futures installations, voici donc un récapitulatif.

Trois ans de réflexion(s)

Un petit mot d’abord pour dire que – une fois n’est pas coutume – les habitants ont été invités très en amont à participer à la réflexion sur le futur parc. La première réunion a eu lieu il y a cinq ans et 10 autres réunions se sont succédées jusqu’à la présentation de l’avant-projet de 2018 qui a réellement pris en compte des demandes structurantes, comme celle de diminuer la densité des programmes de construction initialement prévus autour du parc.

Un projet qui reflète une concertation au long cours
C’est où ?

La partie sud du parc démarre au début du boulevard de Briançon, là ou commence le périmètre de l’extension d’Euroméditerranée, et se termine provisoirement au nord boulevard Ferdinand de Lesseps, en attendant la construction du parc des Aygalades qui mènera jusqu’au parc François Billoux, en cheminant le long du ruisseau des Aygalades pour l’instant en partie enfoui. La place de l’eau et du ruisseau est fondamentale dans le projet puisque l’ensemble du parc est conçu autour de la remise à l’état naturel de ce cours d’eau.

Le parc Bougainville se situe également à deux pas de l’école Arenc Bachas, de la nouvelle école Antoine de Ruffi et de la future Cité scolaire internationale. Pour ceux qui n’habitent pas ou ne travaillent pas à côté il sera accessible en métro (stations Bougainville ou National), par les lignes de tram T2 et T3 (arrêt Arenc-Le Silo, ou « Salengro-Bachas » lorsque le T3 aura été prolongé vers le Nord), et par les nombreuses lignes de bus alentour.

S’étendant sur 3,7 hectares, le parc comprendra une entrée sur chacun de ses côtés afin de le rendre facilement accessible aux habitants des différents quartiers : on pourra ainsi y accéder par le boulevard de Briançon, le boulevard Ferdinand de Lesseps, le côté ouest de la résidence Bellevue ou la rue Caravelle.

Que pourra-t-on y trouver ?

On retrouve dans le programme d’aménagement actuel la concrétisation de bon nombre de souhaits formulés lors de la concertation : vocation ludique mais aussi pédagogique du parc, part importante dédiée à la sensibilisation à la préservation de l’environnement, prise en compte de la participation des acteurs locaux à l’animation et au développement des lieux…

Les futurs aménagements et leurs emplacements – Groupement D’Ici Là-Zakarian Navelet-Biotec-8’18-Arcadis-L’Adeus-Technicité – Source : EPA Euroméditerranée

Des aménagements provisoires issus de la concertation ont par ailleurs été réalisés dès 2017 afin d’améliorer sans attendre le cadre de vie des habitants proches, avec l’aide des animateurs qui œuvrent déjà dans le quartier. Cette phase du projet a en outre permis de tester la pertinence des équipements proposés et d’en tirer des enseignements pour les installations à venir.

Chacune des entrées donnera sur un jardin pédagogique ou sur un jardin partagé. A l’entrée principale, boulevard de Briançon, le jardin de 800m2 sera flanqué d’un vaste bâtiment ouvert à diverses activités, le tout constituant le « relais nature » du parc. C’est également de part et d’autre de cette entrée que seront installés un local gardien et des toilettes publiques. Les toitures de ces ensembles seront elle aussi plantées.

Plan de la maison du parc côté bd de Briançon. De gauche à droite : le local gardien, l’entrée principale, les toilettes publiques et le « relais nature » – Groupement D’Ici Là-Zakarian Navelet-Biotec-8’18-Arcadis-L’Adeus-Technicité – Source : EPA Euroméditerranée

Des aires de jeux et de sport pour petits et grands seront disséminées de part et d’autre des côtés sud et nord du parc, délimités par la passerelle aérienne du métro dont le dessous sera planté et aménagé. La plus grande partie des cheminements piéton sera accessible aux personnes à mobilité réduite.

Projection Nord-Sud sous le viaduc du métro Bougainville-National – Groupement D’Ici Là-Zakarian Navelet-Biotec-8’18-Arcadis-L’Adeus-Technicité – Source : EPA Euroméditerranée

Au nord, une partie de la structure de l’ancienne fourrière municipale sera conservée et transformée en une halle couverte de lames d’ombrière qui pourra accueillir des activités et des événements, tout comme la grande pelouse avoisinante en gazon… renforcé ! Et au sud, le canal bétonné existant dans lequel coule le ruisseau des Aygalades sera transformé en espace planté et le cours d’eau sera renaturé, avec un cheminement piéton adapté à ses différents niveaux de crues.

Comment le parc sera-t-il gardé et entretenu ?

Une fois livré par Euromediterranée, Bougainville deviendra un des parcs de la Ville de Marseille de plus d’un hectare. Sa gestion dépendra donc financièrement et opérationnellement de la mairie centrale. La livraison par tranches devrait permettre d’adapter progressivement les moyens aux besoins, sachant que les questions d’entretien, de propreté et de sécurité ont largement été débattues durant la concertation, et intégrées à la conception des installations.

Source : EPA Euroméditerranée

Les revêtements et les végétaux ont été choisis pour être à la fois durables et compatibles avec les différents usages du parc, et un plan de gestion précis de leur entretien a été prévu. Le dispositif de propreté sera renforcé par des poubelles de tri sélectif de grande capacité et des toilettes sèches seront placées à toutes les entrées, en complément de celles de l’entrée principale.

Plan de gestion de l’entretien des espaces verts – Groupement D’Ici Là-Zakarian Navelet-Biotec-8’18-Arcadis-L’Adeus-Technicité – Source : EPA Euroméditerranée

Côté sécurité, le parc sera bien éclairé, ouvert à des horaires à définir mais que l’on espère aussi étendus que possible, équipé de systèmes de vidéosurveillance et gardienné le jour. Afin que le lieu ne ressemble pas à une prison, fût-elle verte, différents dispositifs ont été imaginés pour éviter de clôturer l’ensemble du périmètre. Ainsi le « saut de loup » exigera-t-il des nombreux acrobates qui ne manqueront pas de tenter leur chance, qu’après avoir escaladé le mur ils se jettent de presque trois mètres dans le vide pour pouvoir entrer dans le parc. La sécurité et la tranquillité n’étant cependant pas qu’une affaire d’équipements, la présence régulière de l’association gestionnaire du « relais nature », celle des autres partenaires qui animeront les espaces ainsi que l’appropriation par les habitants des divers équipements permettra nous l’espérons de faire du parc Bougainville un lieu accessible et agréable pour l’ensemble des publics.

Après des décennies de disette d’espaces verts dans notre quartier, il semble donc enfin que la balle ait atterri de l’autre côté du Vieux-Port.
Ce sera à nous tous de la saisir.

2 réponses sur « Bougainville : un parc, un vrai »

Heuh… le début des travaux par exemple ? Normalement ça fait accélérer un chantier, même à Marseille :p

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *